Routine visage pour femmes pressées

« Mais comment tu trouves le temps ? »

Faire ses cosmétiques prends du temps. Oui, a priori… en fait, tout dépend comment l’on s’y prend.

Le sujet me passionne, donc, évidemment, y consacrer du temps n’est pas une corvée. Néanmoins, nous manquons tous et toutes de temps pour reproduire nos crèmes, shampooings, gels douche et autres produits. Mais devons-nous réellement reproduire ces produits de façon similaire ? Non ! Quand j’ai réalisé cela (et manqué sérieusement de temps pour cause de travail très prenant), j’ai simplifié ma routine quotidienne pour ne conserver que le meilleur : prendre un peu de temps pour soi. Et, en prime, ma peau à l’imperfection facile semble vraiment apprécier.

Le matin : réveiller sa peau et la préparer au maquillage, à la pollution

Je ne me rince jamais le visage à l’eau le matin, j’ai l’impression d’avoir la peau qui tiraille après (mais c’est parce que j’ai une peau sèche). En revanche, je passe un hydrolat de menthe ou de lavande.

Hydrolats de rose, de camomille, d’hélichryse italienne, de bleuet… je crois que j’en ai testé une large palette. Globalement toutes convenaient à ma peau, mais pas à mon nez ! Pour choisir, rien ne vaut de lire les indications sur l’étiquette et sentir pour être certaine d’avoir une odeur qui vous réveille agréablement.

Deuxième étape : je prends 2 gouttes d’huile de jojoba dans le creux de la main, je me frotte les mains pour la chauffer, puis je me masse le visage et le cou. Je refais la même chose avec un gel d’Aloe Vera.

Attention, toutes les huiles ne conviennent pas à votre type de peau, mais l’huile de Jojoba convient à toutes. Pour choisir, j’avais utilisé le livre de Julien Kaibeck, il y a toute une liste des huiles avec leurs indications associées à la fin du livre.

Le soir : la nettoyer

Là, j’utilise tout simplement un gant de type « lapiglove ». Très efficace ! J’ai essayé le démaquillage à l’huile, recommandée dans la méthode du layering* , mais cela ne fut pas une grande réussite pour ma peau : ma peau a une fâcheuse tendance à avoir des imperfections, j’ai donc très vite abandonné. Le lavage au gant reste ce qui m’évite le plus les imperfections. Je termine avec un hydrolat pour rafraîchir et apaiser.

Vous noterez qu’aucun de ces produits ne nécessitent de temps de préparation.  La seule préparation que cela nécessite : mettre mon huile dans une flacon adapté pour ne prendre que 2  ou 3 gouttes et mon hydrolat dans un petit vaporisateur.

Vous n’avez plus d’excuse pour me dire que c’est compliqué ou que vous n’avez pas le temps 🙂

*pour en savoir plus : Layering secret de beauté des japonaises – Livre aux Editions La Plage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *